Initiative

Depuis le samedi 1er septembre, les transports publics sont gratuits.

Les bus nouvelle génération de l'agglomération dunkerquoise. / © DK, bus
Des bus colorés gratuits pour tout le monde!

Présentation et explication de cette initiative dans ce reportage de FRANCE 3

Dunkerque est la première ville du Nord à passer à la gratuité des transports. Forte de 200 000 habitants, elle offrira le plus grand réseau de transport gratuit de France en septembre. Pour le maire, la gratuité doit agir comme un « choc psychologique et social » dans sa ville.

 Pourquoi les transports sont désormais gratuits à Dunkerque ?

C’est pour le maire Divers Gauche de Dunkerque, un « véritable choix politique » nourri par plusieurs arguments. Écologique d’abord, car il permet aux usagers de privilégier des modes de transports autres que la voiture. Économique, ensuite. « Généralement, on fait baisser les impôts locaux quand on veut aider le pouvoir d’achat, et ce sont les plus riches qui en profitent« , détaille le maire.

Cet élu de 48 ans voit cette mesure comme un  » choc psychologique et social « , dans une agglomération où les bus n’étaient utilisés que pour 4,7 % des déplacements. Il estime qu’il fallait « changer l’image d’une ville marquée par la pauvreté et incapable de se projeter dans l’avenir », également président de cette communauté urbaine de dix-sept communes et 200 000 habitants, il souhaite redonner vie à la mobilité dans ces communes.

Gratuité : quels avantages ? Quels inconvénients ?

A Dunkerque, l’enjeu du bus gratuit est de lutter contre une désertification du centre-ville, difficile à contrer à l’heure où tout se vit dans les zones commerciales de périphérie mais également faciliter la mobilité de la population. Autour de la place Jean-Bart, on ne compte plus les locaux commerciaux vides et les panneaux « à louer ».

Le retour des jeunes vers ce centre déserté est une aubaine le week-end. Patrice Vergriete s’inscrit dans une logique d’accessibilité : « Il faut que tout le monde puisse accéder à la ville, même sans avoir de voiture. » Il rappelle que dans certaines communes de l’agglomération, près d’un tiers des ménages ne possède pas de voiture. La gratuité des transports leur permettra donc d’avoir accès à l’emploi et aux loisirs plus aisément. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s