Esprit d’initiative

« L’esprit d’initiative » est une rubrique de France Inter retransmise du lundi au vendredi à 6H18 qui présente les initiatives les plus diverses ayant comme objectif le changement !

Écoutez l’émission du lundi 10 septembre et répondez aux questions (réponses avec la transcription ou dans le pdf en fin d’article).

Parrainer une ruche pour 8 euros par mois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour sauvegarder les abeilles, un apiculteur propose aux particuliers comme aux entreprises de parrainer des ruches à travers un réseau de 50 apiculteurs sur tout le territoire.

Les apiculteurs tirent la sonnette d’alarme. Depuis plus de 10 ans, ils constatent la disparition des abeilles. Le taux de mortalité dans leur ruche est de l’ordre de 30% en moyenne avec des pics pouvant aller jusqu’à 80% dans certaines régions comme en Bretagne particulièrement touchée cet été.

Parrainer une ruche

Pour sauvegarder cet insecte indispensable à nos cultures, donc à notre alimentation, 3 bouchées sur 4 en dépendent et éviter que 3/4 du miel, parfois de très mauvaise qualité voire contrefait, soit importé alors que notre pays a tous les atouts pour le produire lui-même, un apiculteur a réagi. Régis Lippinois implique les consommateurs. Il a lancé Un Toit pour les abeilles. À travers son réseau de 50 apiculteurs sur tout le territoire, il propose effectivement aux particuliers comme aux entreprises de parrainer des ruches .

Un soutien pour les apiculteurs

Ce réseau présente l’avantage pour les apiculteurs de vendre leurs le miel avant la récolte. De plus ajoute Régis Lippinois, « le prix d’achat est intéressant ce qui permet à ces apiculteurs de continuer à vivre décemment de leur métier malgré la dégradation des conditions ». La cinquantaine d’apiculteurs sélectionnée répartie volontairement sur tout le territoire doit avoir une production artisanale .

8 euros par mois pour les particuliers

Contre huit euros par mois, le particulier parraine 4000 abeilles et reçoit des pots de miel personnalisés. Sympa pour le petit déjeuner… Toute l’année, il a un œil sur sa ruche et suis l’évolution de son essaim. L’apiculteur choisi envoie des photos à chacune de ses interventions et une fois par an, il ouvre le toit de la ruche  pour une visite ce qui permet de créer un lien et  faire partager sa passion

Mathilde Golla du Figaro au micro d’Emmanuel Moreau

Un toit pour les Abeilles

esprit d’initiative questions et réponses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s