Camille Bertault

Camille Bertault, la fille qui fait jazzer (jeu de mot sur l’homophonie de jazzer et jaser qui signifie Parler continuellement, et dire des choses futiles)Résultat de recherche d'images pour "camille bertault"

Les deux albums de la chanteuse de Jazz Camille Bertault : En Vie (2016) et Pas de Géant qui vient de sortir (2018). Vocaliste virtuose elle multiplie les collaborations (ici avec le claviériste américain Cory Henry et , avec le même dans une performance mémorable) avec la jeune garde du jazz actuel. 

Elle interprète aussi bien ses propres compositions, que celles d’autres artistes francophones :

« Je me suis fait tout petit » de Georges Brassens;

LA VERSION ORIGINALE :

LA REPRISE DE CAMILLE BERTAULT

« Comment te dire adieu » de Françoise Hardy.

LA VERSION ORIGINALE :

LA REPRISE DE CAMILLE BERTAULT

Elle réinterprète même en « scatant » des morceaux instrumentaux: voir l’extraordinaire reprise vocale de Giant Steps de John Coltrane. Il lui arrive aussi de cuisiner en superposant sa voix au piano de Glenn Gould interprétant l’aria des célèbres Variations Goldberg de l’incomparable J.S. Bach.

 

Présentation de Mathieu Imbert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s