La semaine en photo

Le tour du monde des images marquantes de la semaine, sélectionnées par Courrier international. Courrier international

 

New York (États-Unis). 1er novembre. Nuit de recueillement à Manhattan. La veille, un homme de 29 ans a foncé dans la foule à bord d’une camionnette, tuant huit personnes et en blessant onze.  PHOTO JEENAH MOON/REUTERS

 

Tokyo (Japon). 2 novembre. Les sengun-joshi reproduisent une chorégraphie du groupe pop nord-coréen Moranbong Band. Les sengun-joshi sont un groupe de Japonaises mené par Chunhun (à droite). Elle affirment être des fans du président nord-coréen Kim Jong-un, alors même que la Corée du Nord multiplie les essais balistiques.

 

Barcelone (Espagne). 27 octobre. Sur la place Sant Jaume, cet homme tend une écharpe représentant le drapeau catalan. Le Parlement de la région autonome vient d’approuver la résolution de la déclaration d’indépendance, jugée illégale par le parquet espagnol.

 

Washington (États-Unis). 27 octobre. Fête d’Halloween organisée à la Maison-Blanche pour les enfants du personnel et des journalistes accrédités.

 

Marseille (France). 29 octobre. Manifestation pour dénoncer la violence sexuelle, le harcèlement et les viols dont sont victimes les femmes. Depuis l’affaire Harvey Weinstein aux États-Unis, la parole s’est libérée, particulièrement sur les réseaux sociaux.

 

Mogadiscio (Somalie). 29 octobre. Deux voitures piégées ont explosé devant l’hôtel Naso Hablod. Un commando de shebabs armés a ensuite pénétré dans l’établissement, connu pour être fréquenté par des hauts responsables politiques. Cette attaque a fait plus de 20 morts seulement deux semaines après celle du camion piégé qui a fait plus de 350 morts

 

Sao Paulo (Brésil). 28 octobre. Silva Santos, 15 ans, et sa grand-mère Maria dos Remedios, 50 ans, posent à la fenêtre de leur appartement, dans l’hôtel abandonné Santos Dumont. Un millier de membres du Mouvement des sans-toit occupent ce lieu depuis dix ans. Ils sont sous la menace d’une expulsion.

 

Détroit (États-Unis). 27 octobre. Rose McGowan lève le poing après son discours d’ouverture lors de la Convention des femmes. L’actrice américaine est l’une des voix qui se sont le plus exprimées sur l’affaire du producteur Harvey Weinstein, qu’elle accuse de viol.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s