MC Solaar en mode trap

Résultat de recherche d'images pour "géopoétique mc solaar"MC Solaar est l’un des premiers artistes ayant popularisé le rap en France, dès le début des années 1990. Sa musique et la qualité littéraire de ses textes sont le fruit d’inspirations diverses, allant de Serge Gains-bourg aux musiques africaines (ivoiriennes, maliennes, tchadiennes), en passant par les classiques noirs américains (jazz et rap US). Il a vendu plus de 5 millions de disques en France.

Son premier titre « bouge de là » de 1991 est considéré comme le premier grand succès du rap français.

Résultat de recherche d'images pour "Mc solaar"

 

Tout a commencé là-bas, dans la ville qu’on appelle Maisons-Alfort
Quand je vois une fatma chelou qui fait vibrer son corps
Elle me dit: « Claude M.C., viens là qu’j’te donne du réconfort. »
J’ai dit: « Non-merci, c’est très gentil mais je n’mange pas d’porc… »
Elle m’a fait: « Bouge de là ! »
Bouge de là !

J’continue mon trajet, j’arrive vers la Gare de Lyon
Quand je vois un gars qui se dit vraiment très fort comme un lion
Il me dit: « Claude M.C., est-ce que tu veux qu’on s’boxe ? »
Ses hématomes étaient plus gros qu’les seins de Samantha Fox !
Il m’a fait: « Bouge de là ! »
Bouge de là !

Ma voisine de palier, elle s’appelle Cassandre,
Elle a un petit chien qu’elle appelle Alexandre.
Elle me dit: « Claude M.C., est-ce que tu peux le descendre ? »
J’ai pris mon Magnum, j’ai dû mal comprendre.
Elle m’a fait: « Bouge de là ! »
Bouge de là !

Directement, j’suis allé chez Lucie,
Qui aime les chiens, les chats et Trente Millions d’Amis.
Elle me dit: « T’aimes les animaux, toi mon super M.C. ? »
J’ai dit: « oui j’adore, avec du sel et bien cuits ! »
Elle m’a fait: « Bouge de là ! »
Bouge de là !

Plus tard, dans le métro y a un charclo qui traîne,
Il me raconte toute sa vie, il me dit qu’il vient de Rennes.
Ensuite, il me dit qu’il pue, qu’il faudrait qu’il se baigne…
J’lui dis: « Jette-toi dans l’égout, t’arrives direct dans la Seine ! »
Il m’a fait: « Bouge de là ! »
Bouge de là !

J’continue mon trajet, j’arrive vers le boul’vard Barbès
Quand j’vois un de mes amis qui venait de Marrakech
Il me dit: « Arwah, arwah, j’t’achète des rap en dinars. »
J’ai dit: « Non, je veux des dollars car on m’appelle Solaar. »
Il m’a fait: « Bouge de là ! »
Bouge de là !

Alors, j’ai bougé; j’ai dû m’en aller, partir, bifurquer,
J’ai dû m’évader, j’ai dû m’enfuir, j’ai dû partir, j’ai dû m’éclipser,
J’ai dû me camoufler, j’ai dû disparaître… Pour réapparaître.
Oh ! Oh ! Bouge de là.
Bouge de là.

 

Reconnu pour ses qualités poétiques et plutôt grand public (selon ses détracteurs), MC Solaar sort son premier morceau de « Trap » qui se révèle une critique de ce nouveau genre musical : l’attrape-nigaud (définition=Ruse grossière à laquelle seules les personnes peu réfléchies, les personnes sottes se laissent prendre. Dans ce cas le trap !)

Papa, maman je suis un môme qui rêve de voir le MoMA

Au départ je rappelle que des trucs assez cool à mes potes dans la cour de l’école
Maintenant pour être top je dois plutôt leur parler de drogue, de pin up et d’alcool
Je me lève le matin, on me fait des tartines que je trempe dans mon chocolat
Je me change sur la route et j’arrive au bahut avec le style d’Atlanta

Là je fais croire que je boude
Que j’ai pris des coups dans le hood
A la récré MP3 sur la tête je bouge la tête et les coudes
Leur parle de coups de coudes et de coups de couteaux, de beaucoup de coups de têtes
De tête-à-tête, de balayettes, […] et de mitraillettes

Papa, maman je suis un môme qui rêve de voir le MoMA
Pour le moment je mets des mots qui miment les gamins de là-bas
Je mime même à mes amis la minimi et l’AK
Le murmure du beretta, bratatata j’aime ça

J’suis tombé dans l’attrape-nigaud
Trap : Nigauds

Trap : Nigauds

J’suis tombé dans l’attrape-nigaud
Trap : Nigauds
Trap : Nigauds

J’suis tombé dans l’attrape-nigaud
Trap : Nigauds
Trap : Nigauds

J’suis tombé dans l’attrape-nigaud
Trap : Nigauds
Trap : Nigauds

Près du village, mon paternel, casse des arbres à la hachette
Demain moi j’apporte fausse kalash et machette, pour cliper dans les bois en cachette
En buvant j’ai trouvé le nom du label, ce sera le « Label 5 »
Les gens du patelin et des pynx, comme au logo, le chien de mon zinc
Des tas de photos de potos se sont retrouvées dans la presse quotidienne
De bouche-à-oreille, le buzz, la promo nous on mis au devant de la scène
Ils parlent des armes,de bling, de bling, des gamos que nous avons loués
Pour ça à l’église j’ai prié, Sauveur Dieu soit loué

Papa, maman je suis un môme qui rêve de voir le MoMA
Pour le moment je mets des mots qui miment les gamins de là-bas
Je mime même à mes amis la minimi et l’AK
Le murmure du beretta, bratatata j’aime ça

J’suis tombé dans l’attrape-nigaud
Trap : Nigauds
Trap : Nigauds

J’suis tombé dans l’attrape-nigaud
Trap : Nigauds
Trap : Nigauds

J’suis tombé dans l’attrape-nigaud
Trap : Nigauds
Trap : Nigauds

J’suis tombé dans l’attrape-nigaud
Trap : Nigauds
Trap : Nigauds

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s