Revue de presse

La revue de presse du 7/9 de France Inter : petit tour thématique des journaux de la journée. Résultat de recherche d'images pour "revue de presse"

Neymar et Edison Cavani qui ont failli se battre samedi soir dans le vestiaire du Parc des Princes pour un penalty que Cavani a tiré mais Neymar aurait voulu le tirer à sa place.

 

« Le clash » titre l’equipe qui viole l’intimité du vestiaire pour décrire la bagarre avortée après des mots blessants… Une dispute de bac de sable décrit le dessinateur de l’équipe soulcié ? Non ? pas un bac, un grain de sable egotique dans la perfection d’une équipe millionnaire, qui vivait jusque là « un début de saison idyllique », l’histoire révèle -dans l’equipe et le parisien- les hiérarchies d’un monde clos. Et des enjeux symboliques… Il y a la cruauté des groupes… l’Equipe redoute qu’un clan de joueurs brésilien se forme autour de Neymar… « ils sont très liés et se reçoivent beaucoup et affichent leur complicité sur les réseaux sociaux… » qui isolerait l’uruguayen cavani… « amoureux de la nature, une personnalité discrète, un peu en retrait » … et neymar ne le suit plus sur instagram ! Du harcèlement ? Il y a la dialectique… entre l’enjeu individuel et l’intérêt collectif… « Quel est l’intérêt du club, que Neymar remporte le ballon d’or ou que le PSG gagne la ligue des champions », s’interroge un anonyme ami de cavani dans l’equipe. Qui rappelle aussi que, par le jeu des primes, marquer un but de plus rend le footballeur encore plus riche. Et rappelle encore que le jeune Neymar avait traité de Hijo de Puta un autre uruguayen, Suarez, qui lui avait chipé un but à barcelone..

Il y a l’autorité, ce sujet éminemment politique, qui ferait défaut à l’entraineur Unai Emery …. Qui devra trancher, le parisien, muscler son jeu, l’Equipe, qui le guette !

Tout ceci est donc futilement sérieux… Un jour, Cavani dira t il de Neymar ce que Sartre disait de Camus ?

« Nous étions brouillés, lui et moi: une brouille, ce n’est rien, tout juste une autre manière de vivre ensemble et sans se perdre de vue dans le petit monde étroit qui nous est donné. »

Du football encore, mais au service d’une juste cause…

Un peu de lumière dans l’est républicain… … On voit une photo de Maxence Prevot, goal du FC sochaux, qui viendra dédicacer son maillot dimanche prochain à aux Virades de l’espoir à Belfort… Les virades, ce sont des manifestations organisées dans toutes la France contre la muscovicidose, ce sont des militants qui la préparent, sous l’actualité visible… On en parle sur les sites de la dépeche, de paris normandie… Et dans l’est républicain… est mise à l’honneur sur deux pages une petite fille de 14 ans, elle s’appelle Ceyda. Une greffe de poumon lui a rendu l’espoir au printemps dernier et elle témoigne de ce qui est possible…

On parle finances publiques dans les journaux…

Avec une contradiction ou une complétude, entre deux journaux … Les échos d’un côté qui se réjouissent, pour Emmanuel macron… « l’etau budgétaire se desserre », la prévision de croissance revue à la hausse permet de revoir à la baisse les économies… du coup… croit bien savoir les Echos, le gouvernement ne supprimera que 1600 emplois publics l’an prochain… Bon. Mais en face… Le Parisien dit EXACTEMENT le contraire en terme d’ambiance, « Régime budgétaire au menu… Traitement de choc du gouvernement… » Le parisien a lu les lettres de cadrage adressées aux ministères du travail et du logement cet été et prédit les coupes à Pole emploi notamment… Ca va donc mieux ou ça va être pire… Va-t-on bien ou pas ? Les journaux suivent les mobilisations qui se poursuivent sur les ordonnances travail… et se demandent si la CFDT va mobiliser contre les ordonnances travail… Question dans les echos.. dans l’humanité… dans libération, qui décrit aussi la pression de la base de force ouvrière…

Les mécontentements coagulent –ils ? Dans le Monde la doublette de Bercy, Bruno Le Maire et Gerald Darmanin, se sont mis deux pour déminer le paysage et expliquer leur premier budget… Les deux ministres se marchent un peu dessus dans les réponses comme des footballeurs au même poste… LeMaire « C’est un budget pour tous les Français : les ménages les travailleurs, les entreprises, les entrepreneurs. » Darmanin : « C’est d’abord un budget de transformation et de pouvoir d’achat. On ne prend ni aux riches ni aux pauvres, on travaille pour l’économie française et pour l’emploi. » On comprend que l’opinion est un enjeu !

Et les transports… la mobilité, c’est l’autre gros dossier politique…

Et de la disette et la technologie naissent l’imagination… On vit peut être une révolution copercicienne dit le figaro, qui célèbre la FIN DES GRANDS PROJETS…« Exit les travaux pharaoniques décrétés depuis paris pour redessiner la France avec des autoroutes et des lignes de tgv flambant neuves… » « La France rurale se moque que l’on gagne une heure sur un Paris Bordeaux , mais apprécierait d’être mieux desservie… » Et on a là une ligne éditoriale en rupture avec la magnificence de l’ingénérie française… Nous n’avons plus les moyens ou il se passe quelque chose… une déconstruction idéologique… Heureusement le figaro s’en prend aussi à la forteresse SNCF… « un statut hors du temps, une entreprise qui croule sous les dettes et vit aux crochets d’un état impécunieux… » Des repères ! On a compris : la mobilité, c’est de la politique… Si on l’ignorait, la colère du télégramme de Brest contre le patron de ryan air en témoignerait… La presse régionale se fait l’écho des conséquences des suppressions de vols… Les transports sont des enjeux pour l’environnement ET l’intégration sociale dans le monde, dit La Croix… les échos rappellent que les entreprises sont responsables des plans de déplacement de leurs salariés pour les éloigner de leurs voitures… (mais une start up du nom de Wayzup nous amène au boulot, nouveau monde) On célèbre un peu partout… la prime à la casse étendue aux véhicules d’occasion annoncée hier par Nicolas hulot… mais on se méfie du retour de l’ecotaxe (coucou la revoilà) dit l’opinion…

La croix va chercher des modèles à l’étranger pour rendre nos transports propres et humains…Il y a de l’exotisme dans ce dossier avec les escalators et téléfériques qui quadrillent Medellin en colombie… Mais aussi de la proximité avec REZO POUCE… un dispositif d’auto stop dans les campagnes inventé il y a 5 ans dans le tarn et garonne… Et puis ceci… qui terrifie avec Hawk eye, une application smartphone indienne… conçue pour sécruriszer les femmes dans le métro, en cas d’agression un bouton permet d’appeler au secours… C’est cela aussi l’enjeu du transport… On vit dans ce monde dont la pollution n’est pas le seul problème…

https://www.franceinter.fr/s3/cruiser-production/2017/01/8536767d-a457-4005-9fbd-8bbb8d3d3dc5/340x565-noTransform_revuedepresse.png

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s