Quelque ou quel(le) que ?

Alors qu’à l’oral la différence entre « Quelque » et « Quel(le) que » est minime, l’erreur à l’écrit saute aux yeux ! Un petit tour sur le site Projet Voltaire vous permettra de déjouer les petits pièges de la grammaire française

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Le terme qui pose problème est placé devant un adjectif, un nom ou un adverbe ? C’est « quelque » en un seul mot qu’il faut écrire :

Quelque souriant qu’il semble, il est malheureux.

Je n’en ai parlé qu’à quelques personnes.

Quelque rapidement qu’il coure, je le rattraperai.

En revanche, si le terme qui pose problème est placé devant un verbe (qui peut être précédé de « en ») ou un pronom personnel comme « il(s) » ou « elle(s) », il faut écrire « quel que », en deux mots, et accorder « quel » avec le sujet du verbe en question :

L’examinateur n’accepte aucun retard, quelle qu’en soit la raison. (verbe)

Quels que soient vos problèmes, ils ont certainement une solution. (verbe)

Présentez une pièce d’identité, quelle qu’elle soit. (pronom personnel)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s