Cattura

Biographie

Christine and the Queens est formé par une chanteuse, auteur, compositrice, interprète et pianiste.

De son vrai nom Héloïse Letissier, la jeune femme débute ses études par une formation théâtrale dispensée à l’ENS Lyon. C’est ensuite à Paris qu’elle terminera ses études et se consacrera pleinement à son projet Christine and the Queens, mêlant musique, performance, vidéo, dessin et photographie.

C’est en 2011 que la jeune artiste se fait repérer par le producteur de musique Marc Lumbroso, travaillant pour le label Remark Records. Elle sort la même année un premier EP intitulé « Miséricorde » suivi d’un deuxième en 2012 appelé « Mac Abbey ».

Elle remporte ainsi plusieurs prix en 2012 : le prix « Découverte » du Printemps de Bourges et le prix « Premières Francos » lors des Francofolies. 

Christine and the Queens commence alors à jouer pour les premières parties de grands artistes comme The Do, Woodkid ou encore Lilly Wood and the Prick et Gaëtan Roussel en 2013. Elle sort cette même année son troisième EP « Nuit 17 à 52 ».

En 2014, la jeune femme est nommée aux Victoires de la musique, dans la catégorie « Groupe ou artiste révélation scène ».

Son premier album racé, chanté d’une voix à la douceur forte, est sorti le 2 juin et s’intitule « Chaleur humaine ». Mélangeant français et anglais, cet opus raconte des micro-histoires d’amour et de vie.

Je commence les livres par la fin
Et j’ai le menton haut pour un rien
Mon œil qui pleure c’est à cause du vent
Mes absences c’est du sentiment

Je ne tiens pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Je ne tiens pas debout
Le ciel coule sur …
Ça ne tient pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Ça ne tient pas debout
Sous mes pieds le ciel revient

Qui sourit rouge et me parle gris ?
Je fais semblant d’avoir tout compris
Et il y a un type qui pleure dehors
Sur mon visage de la poudre d’or

Je ne tiens pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Je ne tiens pas debout
Le ciel coule sur …
Ça ne tient pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Ça ne tient pas debout
Sous mes pieds le ciel revient

Nous et la man on est de sortie,
Pire qu’une simple moitié
On compte à demi-demi
Pile sur un des bas côtés
Comme des origamis

Le bras tendu pareil cassé
Tout n’est qu’épis et éclis
Ces enfants bizarres
Crachés dehors comme par hasard
Cachant l’effort dans le griffoir
Une creepy song en étendard
Qui fait :
« J’fais tout mon make up
Au mercurochrome
Contre les pop-ups
qui m’assurent le trône
J’fais tout mon make up
Au mercurochrome
Contre les pop-ups
qui m’assurent le trône »

Je ne tiens pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Je ne tiens pas debout
Le ciel coule sur …
Ça ne tient pas debout
Le ciel coule sur mes mains

(Ça ne tient pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Ça ne tient pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Ça ne tient pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Ça ne tient pas debout
Le ciel coule sur mes mains)

Je ne tiens pas debout
Sous mes pieds le ciel revient

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s