Le passé composé

Le passé composé

Introduction

Le passé composé exprime qu’une action dans le passé est terminée. Il souligne ainsi principalement le résultat ou la conséquence de l’action. Dans la langue parlée, le passé composé remplace la plupart du temps le passé simple.

Emploi

Le passé composé est utilisé pour parler d’une action unique, achevée dans le passé. Il permet de souligner le résultat ou la conséquence de cette action.

Exemple :
Hier, Michel a rangé son bureau.

action unique
Conséquence : Le bureau est maintenant rangé.

Il a décidé de ranger son bureau chaque semaine.

Conséquence : Il ne veut plus être si désordonné.

Formation

Le passé composé se forme avec l’auxiliaire être ou avoir au présent suivi du participe passé.

Personne avoir être
1re personne du singulier j’ai aimé

fini

vendu

je suis parti

partie

partis

parties

2e personne du singulier tu as tu es
3e personne du singulier il/elle/on a il/elle/on est
1re personne du pluriel nous avons nous sommes
2e personne du pluriel vous avez vous êtes
3e personne du pluriel ils/elles ont ils/elles sont

Le passé composé de la majorité des verbes se forme avec avoir. L’auxiliaire être est employé :

  • avec les 14 verbes suivants : naître/mourir, aller/venir, monter/descendre, arriver/partir, entrer/sortir, apparaître, rester, retourner, tomber et leurs formes composées, par exemple : revenir, rentrer, remonter, redescendre, repartir.
    Exemple :
    Je suis arrivé à la gare.
  • avec les verbes pronominaux.
    Exemple :
    Je me suis trompé dans mon calcul.
    La négation encadre l’auxiliaire, elle se place avant et après être ou avoir. Dans le cas d’un verbe pronominal, la négation se place avant et après le bloc pronom – auxiliaire.

    Exemples :
    Je ne suis pas parti en vacances en Bretagne.
    Je ne me suis pas trompé dans mon calcul.

    Participe passé

    Le participe passé des verbes réguliers en –er/-ir/-re est simple à construire :

    • Infinitif en –er – Participe en –é
      Exemple :
      aimer – aimé
    • Infinitif en –ir – Participe en –i
      Exemple :
      finir – fini
    • Infinitif en –re – Participe en –u

      Exemple :
      vendre – vendu

    Les formes du participe passé des verbes irréguliers peuvent être apprises par coeur et contrôlées dans la liste des verbes irréguliers.

    Accord du participe passé

    Le participe passé s’accorde dans certains cas en genre et en nombre :

    • dans le cas des verbes qui construisent leur passé composé avec l’auxiliaire être. Le participe passé s’accorde alors en genre et en nombre avec le sujet de la phrase.
      Exemples :
      Il est allé dans son bureau.
      Elle est allée dans son bureau.
      Ils sont allés dans leurs bureaux.
      Elles sont allées dans leurs bureaux.
    • dans le cas des verbes qui construisent leur passé composé avec l’auxiliaire avoir, lorsque le complément d’objet direct est placé avant le verbe. Le participe passé s’accorde alors en genre et en nombre avec ce complément d’objet direct. Trois cas sont possibles : le complément peut-être un pronom personnel (me, te, le, la, nous, vous, les), le pronom relatif que ou un nom placé devant le verbe (dans les interrogations et exclamations).
      Exemples :
      Il a rangé son bureau. → Il l’a rangé.
      Il a rangé sa chambre. → Il l’a rangée.
      Il a rangé ses dossiers. → Il les a rangés.
      Il a rangé ses cartes de visite. → Il les a rangées.
    • dans le cas des verbes pronominaux, qui construisent toujours leur passé composé avec l’auxiliaire être, lorsque le sujet et le complément d’objet direct (le pronom) sont identiques. Le participe passé s’accorde en général avec le sujet/le pronom complément d’objet direct.
      Exemple :
      Nous nous sommes levés très tôt.

      Attention : Le participe passé ne s’accorde jamais avec le complément d’objet indirect. Ainsi le participe ne s’accorde pas quand le verbe se construit avec à (préposition introduisant un COI).

      Exemple :
      Marie et Laurent se sont téléphoné. (téléphoner à)
      se = complément d’objet indirect

      Il ne s’accorde pas non plus lorsque le verbe est suivi d’un complément d’objet direct (donc différent du sujet).

      Exemple :
      Elle s’est lavé les mains. (s’ = complément d’objet indirect)
      mais elle s’est lavée.
      EXERCICE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s