Vote des femmes

Il y a 70 ans, jour pour jour, les Françaises votaient pour la première foispremier-vote-des-femmes-le-29-avril-1945-photo-afp_2058749

 

 

Le 29 avril 1945, les Françaises votaient pour la première fois. Considérant les taux d’abstention actuels, Marie-Christine Crespy, déléguée régionale au droit des femmes et à l’égalité, déplore que ce droit soit trop souvent négligé.

«En 1945, les femmes furent nombreuses à voter, aux municipales d’avril et de mai, aux cantonales de septembre, puis pour élire l’Assemblée constituante en octobre. Hélas, aujourd’hui, les jeunes générations s’abstiennent », réagit Marie-Christine Crespy, au moment de cet anniversaire.

Une rencontre  prévue le 13 mai« Les jeunes femmes considèrent ce droit comme une évidence. Elles oublient combien il est récent, combien il a été conquis de haute lutte. Il faut rester vigilant. Quand un droit est acquis, on ne se bat plus pour lui. Or dans ce cas, il y a toujours un danger de régression. De surcroît, nous avons la chance d’être en démocratie. Il ne faut pas jouer les enfants gâtés. Tant de peuples se voient privés de droits démocratiques », poursuit-elle.

Alors qu’en 1792, elle a été l’un des premiers pays à instaurer le suffrage universel masculin, la France n’aura mis que trop longtemps pour donner le droit de vote aux femmes. Il fut institué par l’ordonnance du 21 avril 1944 du gouvernement provisoire du général de Gaulle.

« En remerciement de l’engagement des femmes dans la Résistance », souligne Marie-Christine Crespy. « Il aura donc fallu un conflit mondial pour cela. Pourtant à partir de 1919 les députés ont régulièrement voulu donner le droit de vote aux femmes. Ce projet a toujours été rejeté par le Sénat », précise-t-elle aussi.

Le droit de vote des femmes institué en 1944 va de pair avec leur droit à éligibilité. C’est pourquoi la délégation régionale au droit des femmes et à l’égalité va organiser une rencontre entre différentes intervenantes, notamment des femmes élues.

Cette rencontre, dont les modalités restent à définir, aura lieu le 13 mai. Cette date correspond au second tour des municipales de 1945 où les femmes ont voté pour la première fois.

Ce droit renvoie donc à la place des femmes en politique. « Certes, la loi organise la parité aux cantonales, municipales, régionales et européennes. Pourtant, les présidences reviennent aux hommes dans des proportions de l’ordre de 90 %. Les maires sont des hommes à 84 %. Et à l’Assemblée nationale, n’en parlons pas?! Avec 26,4 % de femmes députées et 25,5 % au Sénat, on est très loin de la parité. Le plafond de verre demeure donc pour les femmes. Elles n’ont pas encore accès aux plus hautes responsabilités. »

Le populaire.fr

EXERCICE D’ECOUTE

Vote des femmes

Pour aller plus loin : la parité

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s