Ernest Pignon-Ernest

Du 5 au 22 mars 2014, l’Institut Français Napoli présentera « La memoria dei vicoli » avec l’artiste français Ernest Pignon-Ernest. ernest pignon ernest naples 88

Portrait de l’artiste :

Ernest Pignon-Ernest est né à Nice en 1942. Après des études dans sa ville natale, il s’intéresse très tôt à l’architecture de la ville. Son travail artistique commence dans la rue, lieu d’un art éphémère qui sollicite l’espace du dehors. C’est l’un des pionniers de l’art urbain en France, avec Daniel Buren et Gérard Zlotykamien.
Il produit des sérigraphies, des dessins à la pierre noire, des peintures (en général des représentations humaines à l’échelle 1) qu’il colle sur les murs, les portes, les escaliers et qui se fondent dans l’architecture. Il cite parfois des peintres comme Le Caravage, dans les rues de Naples. Dans les années 1970, Ernest Pignon-Ernest débute avec des séries politiques : La Commune (1970),  les Hommes bloqués (1972), les Immigrés (1975), Expulsions (1979). Avec Antonio Saura et Jacques Derrida, il fonde en 1974 « Artistes du monde contre l’apartheid»
En 1984, l’artiste réalise « Les Arbrorigènes », inspiré par les premiers gestes de l’Homme préhistorique.
En 1996, il colle des personnages accablés debout ou prostrés dans des cabines téléphoniques de Lyon et de Paris.
Ernest Pignon Ernest atelier2Dans son travail en Afrique du Sud, il inclut deux thèmes chers à son engagement, la lutte contre l’apartheid et celle contre le sida. Après avoir rencontré des malades et leur entourage, il met en évidence le rôle essentiel des femmes.
Ces images collées sur les murs de différents quartiers d’Afrique du Sud sont «un bout de réalité dans laquelle se glisse un élément de fiction… Et mes images visent à interroger les murs ».

France Inter, dans sa rubrique « Comme on nous parle » l’a rencontré et il parle de son expérience napolitaine à la 22ème minute de l’interview

Ernest Pigon-Ernest à Naples :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plusieurs années plus tard, un « élève » d’Ernest Pignon-Ernest, le célèbre graffeur masqué Banksy, est lui aussi venu laisser son empreinte sur les murs de la ville :

1_500x667 2-1024x768

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s