L’artiste JR installe son photomaton géant à Paris

 DSC_0372

L’artiste français de street art JR s’installe à Paris ces jours-ci avec son projet « Inside Out », qui a déjà fait le tour du monde : chacun peut imprimer son portrait en grand format noir et blanc, que l’artiste et son équipe collent dans la ville. Jusqu’à vendredi soir, c’est devant le Palais de Tokyo que ça se passe, un camion photographique permet de se faire tirer le portrait.

La file s’allonge devant le Palais de Tokyo à Paris jeudi après-midi, au milieu des 400 portraits en noir et blanc déjà collés la veille. Le camion photographique de l’artiste français JR a pris place, il ressemble à un appareil photo géant. JR est connu à travers le monde pour ses portraits grands formats en noir et blanc collés in situ à Paris, en Israël/Palestine, au Brésil, à Shanghai, à Los Angeles, en Espagne, etc.

En 2011, il a lancé « Inside Out », un projet participatif qui permet à chacun de recevoir un portrait de lui pour ensuite le coller pour soutenir une cause ou une idée. Au début, les photos étaient imprimées par le studio new yorkais de l’artiste, mais depuis quelques temps il a développé avec son équipe un camion qui permet d’imprimer les photos en direct sur place.

DSC_0279

Participer à son projet, « c’est un peu un honneur« 

Une mélange entre un photomaton et un polaroïd géant. Comme celui qui se trouve jusqu’à vendredi soir au Palais de Tokyo. Dans la queue, les participants sont plutôt jeunes. « C’est quand même un photographe qui vient de France, connu mondialement, qui a fait beaucoup de choses pour les jeunes, les minorités… Donc pouvoir participer à son projet c’est un peu un honneur !« , explique Justine, 22 ans.

DSC_0312

Réinventer son image, et occuper l’espace public

Pour patienter, chacun regarde les portraits déjà affichés : certains font des grimaces, beaucoup sourient. Petite angoisse pour Léa, 26 ans, avant de rentrer dans la cabine du photomaton : « Mais quelle tête je vais faire ? Il faut être original !« .

Après trois heures de queue, le flash, derrière un rideau noir, ne prend que quelques secondes. Pour que l’image soit imprimée, chaque participant doit ensuite laisser son adresse mail, le portrait lui est ainsi directement envoyé par Internet en petit format. Puis l’image en noir et blanc, de 90 cm sur 135 cm, sort par une fente sur un côté du camion. Sensation étrange de se voir en si grand.

DSC_0368

« C’est aussi une façon pour les gens de se réinventer, et d’occuper l’espace public« , commente Etienne, colleur d’affiches de l’équipe de JR. Enfin vient le moment de coller son portrait à côté des autres, avec l’aide de toute l’équipe munie de pinceaux, de balais et de sauts entiers de colle. Même si certains préfèrent garder le portrait pour chez eux, beaucoup reconnaissent que ce n’est pas le concept.

DSC_0293

Toujours muni de ses lunettes de soleil et de son chapeau, l’artiste JR lui-même vient donner un coup de mains (de balais) et répondre aux journalistes. « Le but pour les gens change radicalement selon les contextes : en Tunisie, ils l’ont utilisé pour recouvrir le portrait de leur dictateur, en Russie pour soutenir leurs droits, etc… En tous cas ce qui me plaît c’est que les gens sont là, qu’il vente, qu’il pleuve, et je trouve ça beau de voir ça dans ma ville à Paris« , explique-t-il.Si la plupart des participants dans la file d’attente connaissent si bien le travail de JR, c’est aussi parce que beaucoup le suivent sur les réseaux sociaux. L’artiste y raconte en direct l’avancée de ses travaux, principalement sur son compte Instagram. « Je fonctionne presque uniquement comme ça, les gens ont un lien direct avec moi et l’équipe« , explique-t-il.

Et si JR aime Paris, ce n’est pas fini. Le camion va ensuite s’installer sur le parvis du MK2 Bibliothèque au pied de la BNF du 10 au 12 novembre (de 13h à 19h), dans le 13e arrondissement de Paris, où il installe aussi un portrait géant sur une tour de la bibliothèque. Autant de performances pour accompagner la sortie d’un documentaire Inside Out au cinéma le 13 novembre, sur ce projet participatif. Participatif, même pour les journalistes !

DSC_0347

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s