Arts martiens, le dernier album des pionniers du Hip-Hop français

Cette semaine un peu de Hip-Hop français : index

Tout commence en 1984 lorsque deux amis aux surnoms égyptiens (Chill et Kheops) montent un groupe appelé Lively Crew. Ces deux marseillais, passionnés par la musique, composent et écrivent leurs propres titres, portés par la vague rap qui sévit sur la France. L’arrivée de Shurik’N en 1988 les incite à changer de nom : l’aventure  » B Boys Stance  » ne durera qu’un an et c’est en 1989, avec l’arrivée des trois dernières recrues (Imhotep, Malek Sultan et Divin Kephren) que le groupe décide finalement de prendre le nom d’IAM.
images » De la planète Mars « , leur premier album, est publié en 1991 et s’écoule à plus de 100.000 exemplaires : une réussite pour un groupe de rap encore inconnu à cette époque. Soutenu par un public de plus en plus nombreux, IAM effectue la première partie de Madonna lors de son concert exceptionnel à Bercy : c’est la consécration.

 

 

En 1993 paraît  » Ombre est lumière « , un album aux textes engagés incluant un titre aux rythmes Funk intitulé  » Je danse le Mia « . Grâceindex à cet énorme succès, IAM est élu  » Groupe de l’année  » aux Victoires de la Musique 1995. Leur nouvelle notoriété leur permet de participer au projet du cinéaste Mathieu Kassovitz, qui termine  » La Haine « , son nouveau long-métrage. Le groupe enregistre  » La 25ème image « , titre inclus dans la bande originale du film.

 

 

 

 

 

indexDeux ans plus tard, en 1995, sort  » L’école du micro d’argent « , un album enregistré entre Paris et New York. En plus de dénoncer les écarts d’une société de plus en plus policière, IAM se fixe un nouvel objectif : celui d’aider les petits groupes de rap marseillais à se faire connaître du grand public. Une fois encore, le succès est au rendez-vous et 500.000 copies de l’album sont écoulées et trois ans après leur première Victoire de la Musique,  » L’école du micro d’argent  » est élu  » Album de l’année « .

 

 

 

« Petit frère »- IAM

 

[AKHENATON]
Petit frère n’a qu’un souhait devenir grand
C’est pourquoi il s’obstine à jouer les sauvages dès l’âge de 10 ans
Devenir adulte, avec les infos comme mentor
C’est éclater les tronches de ceux qui ne sont pas d’accord

A l’époque où grand frère était gamin
On se tapait des délires sur Blanche Neige et les Sept Nains
Maintenant les nains ont giclé Blanche Neige et tapent
Eclatent des types claquent dans Mortal Combat

A 13 ans, il aime déjà l’argent avide
Mais ses poches sont arides, alors on fait le caïd
Dans les boums, qui sont désormais des soirées, plus de sirop Teisseire
Petit frère veut des bières

Je ne crois pas que c’était volontaire, l’adulte c’est certain,
Indirectement a montré que faire le mal c’est bien
Demain ses cahiers seront plein de ratures
Petit frère fume des spliffs et casse des voitures

REFRAIN:
Petit frère a déserté les terrains de jeux,
Il marche à peine et veut des bottes de sept lieues,
Petit frère veut grandir trop vite,
Mais il a oublié que rien ne sert de courir, petit frère

[SHURIK’N]
Petit frère rêve de bagnoles, de fringues, de tunes
De réputation de dur, pour tout ça, il volerait la lune
Il collectionne les méfaits sans se soucier
Du mal qu’il fait, tout en demandant du respect

Peu lui importe de quoi demain sera fait
De donner à certains des raisons de mépriser son cadet
Dans sa tête le rayonnement du type cathodique
A étouffé les vibrations des tam-tams de l’Afrique

Plus de cartable, il ne saurait pas quoi en faire
Il ne joue plus aux billes, il veut jouer du revolver
Petit frère a jeté ses soldats pour devenir un guerrier et
Penser au butin qu’il va amasser
REFRAIN

[AKHENATON]
Les journalistes font des modes, la violence à l’école existait déjà
De mon temps, les rackets, les bastons, les dégâts,
Les coups de batte dans les pare-brises des tires des instituteurs
Embrouilles à coup de cutter

Mais en parler au journal tous les soirs, ça devient banal
Ca s’imprime dans la rétine comme situation normale,
Et si petit frère veut faire parler de lui
Il réitère ce qu’il a vu avant 8 heures et demie

Merde, en 80 c’était des états de faits, mais là
Ces journalistes ont fait des états
Et je ne crois pas que petit frère soit pire qu’avant
Juste surexposé à la pub, aux actes violents

Pour les grands, le gosse est le meilleur citron
La cible numéro 1, le terrain des produits de consommation
Et pour être sûr qu’il s’en procure
Petit frère s’assure, flingue à la ceinture

On sait ce que tu es quand on voit ce que tu possèdes,
Petit frère le sait et garde ce fait en tête
L’argent lui ouvrirait les portes sur un ciel azur aussi
Facilement que ses tournevis ouvrent celle des voitures

Le grand standing, et tout ce dont il a envie
Ca passe mieux quand tu portes Giorgio Armani
Soucieux du regard des gens
Malgré son jeune âge petit frère fume pour paraître plus grand

Il voudrait prendre l’autoroute de la fortune
Et ne se rend pas compte qu’il pourrait y laisser des plumes
Il vient à peine de sortir de son œuf
Et déjà petit frère veut être plus gros que le bœuf
REFRAIN

 

 

En 2003, après six ans d’absence, le groupe revient au complet sur le devant de la scène en publiant «  Revoir un printemps « , un indexrecueil de 17 titres incluant plusieurs duos avec des artistes internationaux tels que Syleena Johnson et Beyoncé.  » Noble Art « , interprété en collaboration avec les deux ténors du rap américain Methodman et Redman, est le premier extrait de cet album.

 

 

 

 

iam_arts_martiens_couvEnfin, en 2013,  leur dernier album « Arts martiens« , qui fait référence à la technique de combat l’art martial et est volontairement appelé « Arts Martiens » plutôt qu’arts martiaux en référence à Marseille, ville d’origine du groupe, souvent évoqué en tant que « Mars ».

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s