Cette semaine un peu de reggae francophone

Son reggae militant résonne partout en Afrique de l’Ouest depuis plus de 15 ans : le chanteur Ivoirien dénonce corruption, dictatures et injustices en tous genres. Fin 2012 il a signé une chanson en soutien au Mali.

Dénoncer a pourtant un coût : après avoir fait l’objet de menaces de mort, il a dû fuir son pays en 2002 au début de la guerre civile. Il relate cette expérience dans cette chanson tirée de l’album « Coup de gueule » sorti en 2004 et où collaborent Mouss & Hakim, les deux chanteurs du groupe français Zebda. Un coup de gueule contre la ségrégation et les difficultés de l’intégration.

 

 

 

Fiche pédagogique Tiken Jah Fakoly

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s