FRANCE • La gauche caviar dans ses petits souliers

Plusieurs personnalités de gauche voient d’un très mauvais œil la déclaration de patrimoine. La transparence des élus est pourtant normale et nécessaire, écrit Dagens Nyheter.

1604-FranceTransparence

Il aura fallu un scandale retentissant pour que la France fasse ce qui coulait de source dans les autres pays européens (à l’exception de la Slovénie) : exiger des responsables politiques qu’ils dévoilent leurs revenus, patrimoine et à-côtés.

Après les mensonges du ministre du Budget Jérôme Cahuzac sur ses comptes secrets à l’étranger, la coupe était pleine pour François Hollande. Depuis le 15 avril, les membres du gouvernement sont tenus de rendre publique leur déclaration de patrimoine, et un nouveau projet de loi prévoit que tous les parlementaires, grands élus locaux et hauts responsables de l’administration devront également se plier au même exercice.

Les parlementaires exposés à la corruption

La nouvelle n’aurait dû surprendre personne. Les parlementaires français sont particulièrement exposés au risque de corruption, concluait Transparency International dans une étude de 2011, en pressant le gouvernement français d’introduire des règles de transparence.

Aucun pays au monde n’ignore que les responsables politiques qui ne sont pas tenus de déclarer leur patrimoine sont tentés d’accepter les pots-de-vin. C’est la raison pour laquelle les Nations unies souhaitent que tous les pays prennent des mesures de transparence en la matière. A ce jour, la convention de l’ONU [contre la corruption] a été ratifiée par 166 Etats.

Le système suédois : indécent aux yeux des Français

Mais voilà : en France, le patrimoine est un sujet sensible. Dans un pays où les hommes politiques peuvent se vanter librement de multiplier les conquêtes [féminines], le système suédois n’est pas loin d’être jugé indécent. Le fait que n’importe quel citoyen suédois ait accès à la déclaration d’impôt de son voisin et puisse savoir ce qu’il gagne est inconcevable à leurs yeux.

La droite française tire à boulets rouges sur le projet de loi de François Hollande. Mais la « nouvelle donne » du président français courrouce aussi à gauche, chez certains barons du parti. Pour le président de l’Assemblée nationale, le socialiste Claude Bartolone, ces nouvelles règles s’apparentent ainsi à du « voyeurisme ».

Naturellement, ces cris d’orfraie s’expliquent en partie par la honte ressentie. De nombreux membres du gouvernement socialiste dévoilent des fortunes, et la gauche caviar est évidemment dans ses petits souliers.

Certains tentent de désamorcer le malaise par une pirouette. La ministre de la Culture Aurélie Filippetti déclare ainsi qu’elle possède, outre un vaste appartement à Paris, un « tee-shirt de David Beckham ». Ce faisant, elle ridiculise le nouveau cadre réglementaire tout en affichant son dédain pour une transparence pourtant nécessaire.

Annika Ström Melin |16 avril 2013. Courrier international

2 réflexions sur “FRANCE • La gauche caviar dans ses petits souliers

  1. en fait les réactions ne se partagent pas entre gauche et droite..plusieurs parlementaires UMP ont rendu public leur patrimoine…une faffaire de génération et de rapport à l’argent qui dépend aussi des individus…

    • Et des cultures ! On sait, comme le fait remaquer la journaliste suédoise, que les français ont des difficultés à dire combien ils gagnent, ce qui n’est pas le cas des américains ou des suédois semble-t-il…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s